Que faire à Zanzibar ?

Mon tout premier article et l’aventure de ce blog a commencé là : 

Standing in the sun

Scandal, S7E17, by Shonda Rhimes

Sommaire

  1. Découvrir Stonetown: marchés & restaurants locaux
  2. Allez à la découverte de l’histoire de StoneTown avec un guide 
  3. Balade en bâteau à Nakupenda beach
  4. Découvrir « Prison Island » et ses tortues de terre géantes
  5. Visiter les fermes d’algues marines
  6. Faîtes une balade en bateau traditionnel: les boutres
  7. Jozani Forest et ses collobes rouges 
  8. Kite-surf à Paje ou Jambiani
  9. Dauphins & tortues: allez à la découverte de la vie marine
  10. Visiter les fermes aux épices : « spice gardens »

Zanzibar est une île paradisiaque rattachée à la Tanzanie au coeur de l’océan indien. Ca a été un de mes plus beaux voyages autant pour les paysages, les rencontres et le timing. Alors aujourd’hui je vous livre mes conseils pour des activités histoire que vous aussi vous puissiez découvrir cet endroit génial!

1. Découvrir Stonetown: marchés & restaurants locaux

Stonetown c’est l’étape de passage lorsque vous arrivez à Zanzibar. La « Capitale » de l’île a pourtant plus à offrir qu’un aéroport. Si vous cherchez des endroits authentiques pour profiter de la ville il y a :

  • Le Lukmaan Restaurant : où se mêlent locaux et touristes. et vous savez ce qu’on dit: si les locaux s’y bousculent, c’est bon signe ! En plus les tarifs sont très abordables, nous avions payé seulement 16 500 Shilling tanzanien soit 5,80 € le repas pour deux personnes.
  • Le marché de Darajani : j’y ai acheté mes épices, des kipepeo (éventail) et un kofia, chapeau traditionnel musulman pour la prière.
  • Forodhani gardens : où nous n’avons malheureusement pas eu le temps de nous rendre mais c’est un peu le temple de la street food.
Balcony House, notre maison d’hôte à StoneTown.

2. Allez à la découverte de l’histoire de StoneTown avec un guide 

Nous avons rencontré notre guide en nous baladant dans les rues de la ville, mais les excursions se réservent aussi à l’avance via GetYourGuide.

Pour ne pas rater une partie de l’histoire de la ville, nous avons fait appel à un guide à la demi-journée. En ce qui concerne les emplettes nous avons payé 15€ la demi-journée. Nous avons payé 9€ les épices au marché et 5$ les 2 éventails tressés.

3. Balade en bâteau à Nakupenda beach

Si vous avez regardé le roi lion, vous savez-comme moi que « Nakupenda » : ça veut dire amour (en Swahili) n’est-ce-pas ? Et bien, le banc de sable que nous avons visité porte bien son nom !

Zanzibar est un archipel et non une île contrairement aux idées reçues. Si comme moi vous voulez découvrir d’autres îles et bancs de sables de l’archipel en bâteau depuis StoneTown, allez à la rencontre des pêcheurs au port de la ville. C’est comme ça que nous avons rencontré Ali Yusuf, qui nous a permis de mieux comprendre l’histoire de l’île et d’en prendre pleins les yeux le temps d’une demi-journée.

#Spiritips: Pour 40 dollars, nous avons eu un tour privé en bâteau jusqu’à Prison Island et Nakupenda Beach. Ainsi qu’un barbecue repas à base de frites, fruits de mer, fruits frais et boissons. Si vous voulez les coordonnées d’Ali, n’hésitez pas à me laisser votre adresse email en commentaires !

4. Découvrir « Prison Island » et ses tortues de terre géantes

Grâce à Ali Yusuf, j’ai découvert les noms des différentes îles de l’archipel de Zanzibar. Certaines ont été privatisées par des complexes hôteliers et ne sont donc plus accessibles au grand public. Mais ce n’est pas le cas de Changgu Island, devenue Prison island après avoir abrité une prison durant de nombreuses années. Au départ de Unguja (l’île principale où se situe StoneTown), nous avons donc pu faire une sortie en mer avec Ali. La première étape: le sanctuaire de tortues de terre géantes qui ont été offertes à l’administration Zanzibari par un autre état.

Tarif: L’entrée au sanctuaire nous a coûté 8$.

ATTENTION: Il ne faut jamais sortir les étoiles de mer de l’eau. Malheureusement notre guide nous en a donné une et du coup nous n’avons appris qu’après qu’il ne fallait ni les sortir de l’eau ni même les toucher sous l’eau.

5. Visiter les fermes d’algues marines

L’une des principales cultures de l’île est celle d’algues qui sont ensuite utilisées pour fabriquer de nombreuses cosmétiques. Avant de repartir de l’île, n’hésitez pas à passer faire un tour pour voir les ouvrières agricoles de la ferme d’algues et pourquoi pas, pour passer acheter vos savons à la boutique rattachée. Vous contribuerez ainsi à une des principales sources de revenus des habitants de l’île avec le tourisme.

#Spiritips: J’ai eu un coup de cœur pour le savon à la citronnelle. En plus vous ferez d’une pierre deux coups pour éloigner les moustiques !

Dans le Nord Mali, les femmes portent ce qu’on appelle des dampés: de longs tissus fluides qu’on noue après s’être enroulée dedans et dont on se recouvre la tête. La vendeuse, dont j’ai malheureusement oublié le prénom, le trouvait sublime alors je le lui ai offert.

6. Faîtes une balade en bateau traditionnel: les boutres

Grâce à Roy et son collègue nous avons passé une matinée mémorable. Au programme balade en boutre, qui sont ces bateaux traditionnels anciennement utilisés pour la traite négrière. Il est également instructeur de kitesurf donc si vous voulez son contact. N’hésitez pas à me laisser votre email en commentaire et je vous le partagerais avec plaisir!

#Spiritips: Pour 30 dollars, nous avons eu un tour privé en boutre au départ de Paje et avec une arrivée à Jambiani. Nous avons pu faire du snorkelling, et observer la vie sous marine c’était vraiment une expérience incroyable! N’hésitez pas à me laisser votre adresse email en commentaire si vous voulez le contact de Roy, notre guide du jour.

7. Jozani Forest et ses collobes rouges 

Un collobe rouge

La Jozani forest fait partie du parc national de Chwaka Bay. Ce lieu contraste avec les grandes plages ou encore les villes par sa verdure. La plupart des voyageurs s’y arrêtent lors de leurs séjours à Zanzibar. Mais peu prennent le temps de se familiariser avec la faune et la flore locale. Notamment la mangrove qui est un écosystème assez fou où l’eau douce rencontre l’eau de mer!

Le tour est payant et dans l’idéal il faut venir en voiture. Comme nous étions venues en transports locaux, le guide nous a pris à deux sur son scooter: un vrai sketch haha. Pendant la balade, quelques règles simples sont énoncées, ne pas nourrir ni toucher les singes. Il ne faut pas les effrayer non plus. Mais dès les premiers pas certains passent outre, d’autres sont dans la course à la photo. En grand groupe on ne peut pas aller à son rythme ni maîtriser les « incivilités des autres » …

#Spiritips: Nous étions un peu frustrées à la fin du tour car nous voulions prendre notre temps, contre un petit pourboire le guide nous a proposé de nous faire refaire un tour et découvrir la forêt seules cette fois-ci et c’était beaucoup mieux car nous avons eu le temps de voir les différentes plantes et les collobes AU CALME.

Nous avions payé nos billets directement sur place. Mais si vous préférez réserver à l’avance vous pouvez passer par GetYourGuide par exemple.

Voici d’autres activités que vous pouvez faire mais que je n’ai pas testées :

8. Kite-surf à Paje ou Jambiani

Si vous êtes amateurs de sensations forte : initiez-vous au kite surf à Paje beach! Roy qui nous a emmenée en balade en mer en boutre est avant tout instructeur de kite surf, alors n’hésitez pas à passer faire un tour à son école de kite à Jambiani. En toute honnêteté, c’est le genre d’activité que je rêverais de faire si j’avais le niveau de natation pour. Alors peut être qu’un jour j’y retournerais, entrainée !

Roy en plein kite surfing après notre balade en mer.

9. Dauphins & tortues: allez à la découverte de la vie marine

Coucher de soleil à Kizimkazi
  1. Allez à la rencontre des dauphins sauvages Kizimkazi ou des tortues de mer au Nord de l’île : Nous n’avons participer à aucune de ces activités car nous n’étions pas sures de nous quant au traitement réservé aux animaux lors de ces activités. Je vous laisse vous faire votre propre opinion. Mais voici les « pour » et « les contres » que j’ai entendu :
    1. Les bruits des moteurs des bateaux apeurent les dauphins et les stressent.
    2. Les tortues du refuge sont quant à elle au contact d’un grand nombre de personnes qui viennent les nourrir nager avec elles au refuge, alors qu’iels sont enduits de crème solaire.
    3. Les « excursionnistes » pourchassent les dauphins. Ils proposent de nager avec eux alors que ce n’est pas bons pour eux.

Si vous souhaitez faire une de ces activités, vous trouverez des offres de prestations sur GetYourGuide ou en allant directement sur les plages aux abords de ces lieux. Certains précisent que leurs tours sont « éthiques », donc renseignez vous sur ce qui vous convient le mieux.

P.S : ce ne sont pas mes arguments personnels mais ce qui m’a poussé à m’interroger et finalement à privilégier d’autres activités.

10. Visiter les fermes aux épices

Si Zanzibar fait rêver aujourd’hui, il ne faut pas oublier que l’archipel s’est développé sur le commerce des esclaves mais aussi des épices. Si j’ai un regret, c’est de ne pas avoir eu le temps de visiter une ferme aux épices !

Voici quelques moyens de le faire:

  1. Réserver une excursion au départ de StoneTown en vous baladant vous trouverez
  2. Réserver en avance via GetYourGuide une excursion

Bonus : Nettoyez les plages

Cette activité peut paraître moins fun que les autres mais elle est pourtant nécessaire. Avec le tourisme, viennent de plus en plus de produits à usages uniques et donc de plus en plus de pollution. C’est une des choses qui m’a fait de la peine durant ce séjour c’est que derrière le paysage de « carte postale » il y a énormément de pollution (notamment les bouteilles d’eau en plastique) à seulement quelques mètres des plages et cela est principalement du au tourisme ! Entre Paje et Jambiani, plusieurs hôtelsde bord de plage proposent ce type d’activités en groupe pour que ce soit plus ludique. Mais vous pouvez bien évidemment le faire part vous même.

Et sinon?

Si rien ne vous plaît dans les activités citées, le mieux à Zanzibar reste de se promener en ville et surtout le long des plages et de s’y « perdre ». C’est comme ça que vous rencontrerez des locaux et que vous vivrez des moments qu’aucun conseils voyages ne peut prévoir !

En faisant ça nous avons pu vivre des moments d’exception comme:

  • fabriquer des bijoux sur la plage avec des femmes Masaï.
  • rencontrer nos guides pour nos deux excursions au départ de Stonetown.
  • nous faire guider par un local jusqu’à un restaurant sur lequel nous n’arrivions pas à mettre la main en pleine nuit.
  • participer à un barbecue fruits de mer improvisé sur la plage avec d’autres touristes et des locaux, danser, chanter et discuter.

Bref, planifier son voyage c’est cool, vivre des instants spontanés ça l’est encore plus !

J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir « l’île aux épices » ou plutôt son archipel. Si c’est le cas, sachez que le prochain article contiendra tous mes conseils pratiques pour planifier un voyage à Zanzibar, alors abonnez-vous pour être alerté de sa sortie par email.

Zaye zaye !

Adamaéva High-Spirited

Si l’article vous a plu, épinglez moi sur Pinterest pour me retrouver !

4 Replies to “Que faire à Zanzibar ?”

  1. […] moi n’aiment pas lézarder sur le sable trop longtemps je vous invite à aller voir mon article, 10 activités à faire à Zanzibar, pour planifier vos journées selon vos goûts et pour avoir mes contacts n’hésitez pas à […]

  2. Bonjour merci pour toutes ces infos , pourriez vous me donne tels coordonnées de Roy et d’Ali ?
    Merci , Valérie

    1. Adamaéva High-Spirited dit : Répondre

      Bonjour avec plaisir! Pouvez vous me laisser votre e-mail ou me contacter par message privé sur Instagram pour que je puisse vous les communiquer 😊

    2. Adamaéva High-Spirited dit : Répondre

      C’est envoyé ! Bon voyage 😊

Laisser un commentaire

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.